Les pommes de terre cultivées sous paille

Les pommes de terre cultivées sous paille

Chez La Bonne Graine, nous avons la plus vaste gamme de pommes de terre sur Internet (77 variétés cette année !), de culture biologique (44 produits), non traitée ou conventionnelle quand nous ne pouvons les avoir autrement.

L’année dernière, nous avions fait un test comparatif (à retrouver ici) sur 62 variétés, nous le compléterons cette année avec d’autres variétés. Mais ce qu’il nous intéresse plus particulièrement cette année, c’est de tester un mode de culture plus respectueux de notre … dos ! 😀

Au départ, il faut les faire germer

Pour cette étape, rien ne change… Une petite astuce au passage, rien que pour vous – zut, je n’ai pas eu le temps de déposer le brevet 😉 : la boîte d’oeufs ! Parfaite solution pour positionner vos plants de pommes de terre sans qu’ils se touchent, le temps de les faire démarrer :

Ensuite, on va tester la culture sous paille

Vous trouverez pas mal de renseignements sur cette technique qui, semble-t-il, n’est pas nouvelle mais peu utilisée dans nos jardins d’aujourd’hui.

Une de nos clientes l’utilise, vous trouverez une petite vidéo ici : video PdT sous paille par La Ferme d’Artaud

Alors, comme nous on est curieux, on a essayer, voici comment on a procédé :

-Tout d’abord, on a préparé le terrain,

-Ensuite, on a arrosé la terre de la partie qui sera paillée,

-On a positionné les plants à même le sol,

-Et on a recouvert de 20 cm de paille.

Nous rajouterons de la paille dès que la végétation pointera à travers la paille, au fur et à mesure de la crosissance, et jusqu’à obtenir un andin d’environ 50 cm de haut.

Afin de pouvoir comparer cette « nouvelle » technique avec l’ancienne, on a, juste à côté, planté nos pommes de terre de manière habituelle :

Nous envisageons aussi d’essayer la culture de pomme de terre en tour.

Les premiers retours d’expérience  semble valider plus facilement la culture sous paille qu’en tour. Reste à être vigilant aux rongeurs type mulots mais ils peuvent être aussi présents dans la culture en mode traditionnelle.

Ici le résultat d’Hélène, de la Ferme d’Artaud.

De notre côté, on vous dira notre résultat, bien évidemment mais, surtout, faites-nous part des vôtres si vous avez déjà essayé !

2 commentaires Ajoutez le votre

  1. Antoine dit :

    Bonjour,

    Je suis en train de tester la culture sous paille et malheureusement j’ai du mettre trop de paille car les plants de pommes de terre n’ont pas réussi à transpercer la couche de paille.

    1. Notre première impression a été identique, et nous avons du en enlever pour permettre au plant de pousser.
      Ensuite seulement, nous avons mis la paille et continuer à monter notre tas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *