Comparatif 2017 – Haricots nains

Comparatif 2017 – Haricots nains

S’il y a une culture qu’il vaut le coup d’être réalisée dans un jardin amateur, c’est bien celle du haricot ! En effet, rien n’est comparable au goût des haricots fraichement cueillis et tout juste cuits, servis encore fumant (avec une pointe de beurre ?). Et que dire de l’économie réalisée au vu des prix pratiqués sur les marchés (qui s’expliquent par un fort besoin de main d’oeuvre, la cueillette des haricots étant souvent manuelle).

Donc qu’il s’agisse d’un point de vue gustatif ou économique, cette culture mérite que l’on s’y intéresse, d’autant plus que le haricot n’est guère difficile à faire pousser et vous trouverez tous les conseils pratiques de culture sur le site de La Bonne Graine.

Ceci étant dit, il s’agit désormais de choisir la bonne variété, celle qui valorisera au mieux les efforts consentis par une productivité élevée et une (relative) facilité de cueillette. Afin de vous y aider, nous avons testé de nombreuses variétés.

Les grandes familles testées

Tout d’abord, nous avons principalement mis en comparaison les haricots nains, ceux que les anglo-saxons appellent les « haricots français » (french dwarf bean). Nous pouvons classer nos variétés testées en 3 grandes catégories : les haricots « verts », les haricots « beurres » et les haricots déclivis.

*Les haricots verts nain

Le haricot traditionnel, comme on l’entend en France.

Lorsqu’il est mangetout, le grain se forme assez rapidement après que le haricot ait atteint sa taille, la gousse s’épaissit et l’on consomme l’ensemble de la gousse (d’où son nom ! 🙂 ). Sinon, il est filet, et reste très fin et long, mais nécessite en général d’être récolté régulièrement afin de ne pas prendre le fil.

Les variétés que l’on trouve sur le marché amateur ne sont guères récentes, pour la plupart, et il y a peu de recherche effectuée sur ce produit par les grandes maisons semencières. En effet, les volumes du marché amateur ne font pas rêver ces multinationales et le marché professionnel n’est pas très présent sur ce créneau, la récolte étant manuelle, les prix s’envolent vite, limitant les ventes. Seul le marché « industrie » peut amener des recherches poussées mais les besoins sont très différents : oubliées les récoltes échelonnées, les gousses longues et fines, il faut des haricots à la production groupée, aux gousses souvent courtes et portés par des pieds très compacts. Et oui, la récolte étant mécanisée, le ramassage unique, les besoins sont presque opposés ! Heureusement, certaines variétés échouent à répondre à l’ensemble des critères pour faire un bon haricot « industrie » et on les retrouve recyclé pour le marché amateur ! 😀

Voici à quoi ressemblait une des deux parcelles de 49 m² de haricots en test :

Comme on peut le voir sur cette photo (ok, c’est peut être pas hyper évident, on manquait de recul !), les variétés ne se ressemblent pas entres elles, elles n’ont pas le même port, la même stature, la même couleur de feuilles, etc. Les variétés un peu anciennes ont un port étalé, beaucoup de feuilles, une forte vigueur végétative. Les variétés plus récentes sont moins en feuilles, on sent que l’effort de recherche a plus porté sur l’aspect génératif (production de gousses) que végétatif (production de feuilles) et cela facilite grandement la cueillette.

 *Les haricots beurres

 

D’une jolie couleur jaune, il nous apparaissait essentiel de l’intégrer à nos tests. Nous avons gardé l’éternel haricot beurre de Rocquencourt en guise de plante témoin et lui avons ajouter 3 autres variétés, dont deux plus récentes. On sent cependant que l’effort de sélection n’est pas formidable et que nous sommes sur de la « vieille » génétique, avec des variétés très peu conformes aux attentes des clients actuels.

*Les haricots déclivis

Vous en avez certainement déjà entendu parler, les haricots déclivis sont des haricots ayant la particularité d’émettre leurs fleurs légèrement au-dessus des feuilles. En théorie, ça a un avantage au moment de la cueillette en la facilitant. Ca, c’est pour l’argument marketing, très largement repris. En pratique, c’est une autre paire de manche ! En effet, on connait depuis ce sacré Newton la théorie de la gravitation ou, autrement dit, la propension de nos beaux haricots à se réfugier vers le bas, à travers les feuilles et les branchages qui, il faut bien l’avouer en ce qui concerne les déclivis, sont forts denses et compacts. Ca donne un truc comme ça, assez inextricable :

Alors, certes, les plus hauts sont faciles à ramasser mais tous les moyens, voire les bas sont plus compliqués à aller chercher. On a bien galéré avec nos semis en ligne, relativement denses. Mais, rassurez-vous, chez La Bonne Graine nous pensons à vous et nous vous avons trouver une solution : semez léger et en poquet, vous vous faciliterez la tâche. Et vous verrez qu’en terme de productivité, les variétés récentes de déclivis n’ont pas leur équivalent ! Et, cerise sur le gâteau, comme ils sont compacts, vous pourrez les semer en pot si vous n’avez qu’un balcon ou une terrasse. Et oui ! 😀

Les résultats

Dans l’espoir de faciliter la lecture, nous avons regroupé les résultats des tests sous forme de tableau. Vous trouverez aussi nos conclusions et, éventuellement, nos coups de coeur. Vous saurez ainsi comment est construite notre gamme de produits, nous n’empilons pas les variétés juste pour le plaisir d’en avoir plein ! 😉

*Les haricots verts nain

 
DATES CLÉS
VARIETESDATE SEMISDATE FLORAISONDATE CONSOMMATIONPRÉCOCITÉ
DELINEL03/05/201716/06/201724/06/2017Précoce
LEGEND03/05/201716/06/201727/06/2017Assez précoce
CROCKETT03/05/201722/06/201707/07/2017Très tardif
TALISMAN03/05/201716/06/201702/07/2017Tardif
CUPIDON03/05/201716/06/201727/06/2017Assez précoce
CONTENDER03/05/201716/06/201720/06/2017Très précoce
AIGUILLON03/05/201716/06/201724/06/2017Précoce
CASTANDEL03/05/201720/06/201702/07/2017Tardif
BRAIMAR03/05/201716/06/201724/06/2017Précoce
 
CARACTÉRISTIQUES EXTERNES DE LA PLANTE
VARIETESCOULEUR FLEURS/TYPE DE FLORAISON PORTCOULEUR FEUILLAGE REMARQUES
DELINELViolette / floraison demi-externeSemi-étalévert moyen / gaufréFeuillue, belle tenue de la plante.
LEGENDBlanche / floraison interneEtalévert moyen / assez lisseFeuillue, belle tenue de la plante très productif pucerons.
CROCKETTBlanche / floraison demi-externe à internePort dressévert foncé / gaufréPeu feuillue, plante nouvelle génération avec port dressée et une très bonne tenue, voir le comportement à la chaleur.
TALISMANBlanche / floraison interneEtalévert assez clair / assez lisseTrès feuillue, ancienne génération, surveiller le port de la plante.
CUPIDONBlanche / floraison demi-externe à interneEtalévert assez clair / assez lisseTrès feuillue, très productif, surveiller le port de la plante
CONTENDERViolette / floraison interneEtaléclair / grande feuille assez lissePeu feuillue, plante avec un très beau port, très précoce et productivité moyenne, sensible aux maladie (schlérotinia?)
AIGUILLONViolette / floraison demi-externe à internePort dresséfoncé / gaufréFeuillue, belle plante imposante avec une bonne tenue, et assez productif.
CASTANDELBlanche / floraison demi-externe à interneSemi-étaléclair / feuille assez lissePeu feuillue, plante moyenne, belle productivité à prévoir, variété assez tardive, bonne résistance au climat frais. Sensibilité aux maladie (schlérotinia) .Surveiller la tenue de la plante
 
CARACTERISTIQUES DES GOUSSES
VARIETESLONGUEURRECTITUDECOULEUR REMARQUES
DELINEL16 cmDroiteVert clairTrès précoce, belle tenue de la plante, fin de récolte au 13/07/2017.
LEGEND12 à 15 cmAssez droiteVert foncéTrès belle gousses, très fine, floraison assez groupée (type industriel), très productif, assez précoce.
CROCKETT12 cmDroiteTrès foncé et brillantePeu feuillue ce qui facilite la récolte (gousses visibles). Assez tardif.
TALISMAN14 à18 cmAssez droiteVert moyenTrès mauvaise tenue, assez tardif mais récolte étalée et productive.
CUPIDON16 à 18 cmDroiteVert moyenTrès productif avec une tenue de la plante qui se dégrade au cours des récoltes successives.
CONTENDER14 cmCourbéeVert clair marbréeTrès précoce, productivité moyenne mais bonne résistance à la chaleur.
AIGUILLON14 à 17 cmDroite fine longueFoncéeAssez productive, belles gousses bien rondes à récolter régulièrement (tendance à faire du « fil » si récoltes trop espacées).
CASTANDEL14 à 18 cmDroite fineVert moyenVariété tardive, mais de belle productivité, belles gousses.
BRAIMAR16 à 18 cmAssez droiteVert clairRécolte échelonnée , assez précoce, production moyenne à bonne.

En conclusion, nous pouvons ressortir 3 variétés :

-le Contender est clairement dépassé, bien que sa résistance à la chaleur soit un critère positif. Nous allons vendre le stock restant (à la germination contrôlée et de bonne qualité) mais nous ne le maintiendrons pas à la gamme.

-nous maintenons notre confiance au Castandel, variété fiable à la productivité élevée quelques soient les conditions de culture.

-notre coup de coeur va clairement au haricot Crockett, d’un vert foncé extrêmement soutenu, bien différent de ce que l’on a l’habitude de voir sur le marché français. Un exemple type d’une variété type industrie n’ayant pas rempli tous les standards (probablement celui de la production groupée en une fois, bien que 2-3 passages seront largement suffisants). Hormis la couleur, on a aimé sa facilité de culture (peu végétatif) et son goût. Vous le trouverez l’année prochaine à la gamme.

Les autres variétés n’ont pas déméritées et seront maintenues à la gamme. Legend ne sera probablement pas intégré, il ne semble pas assez différent de ce que l’on propose déjà pour apporter une plus-value.

*Les haricots beurres

 
DATES CLÉS
VARIETESDATE DE SEMISDATE DE FLORAISONDATE DE CONSOMMATIONPRÉCOCITÉ
ROCQUENCOURT03/05/201716/06/201704/07/2017De saison
FRUCTIDOR03/05/201720/06/201730/06/2017Très précoce
LUMINAL03/05/201720/06/201702/07/2017Précoce
VICTOR03/05/201722/06/201702/07/2017Assez précoce
 
CARACTÉRISTIQUES EXTERNES DE LA PLANTE
VARIETESCOULEUR FLEURS/TYPE DE FLORAISON PORT DE LA PLANTECOULEUR / TYPE FEUILLAGE REMARQUES
ROCQUENCOURTViolette / floraison interneEtaléVert moyen / gaufréFeuillue et belle tenue de la plante, mais peu productif, culture très atteinte de virus, essai peu concluant.
FRUCTIDORBlanche / floraison demi-externe à interneTrès étaléVert moyen / gaufréFeuillue, belle tenue de la plante et belle productivité. Semble sensible aux maladies (virus) mais sans impact sur la production.
LUMINALViolette / floraison demi-externe à interneTrès étaléVert moyen / gaufréPeu feuillue, belle tenue de la plante, variété plus tardive que Fructidor et moins productive.
VICTORBlanche / floraison demi-externe à interneEtaléVert moyen / assez lisseBelle plante, feuillue, les feuilles sont petites, plus tardive que luminal, productivité moyenne.
 
CARACTÉRISTIQUES DE LA GOUSSE
VARIETESLONGUEURRECTITUDECOULEUR REMARQUES
ROCQUENCOURT13 à 15 cmAssez droiteJaune pâleSensible au virus, assez tardive, récolte très échelonnée et  assez peu productive , beaucoup de pucerons.
FRUCTIDOR12 à 13 cmTrès droite, belle et régulièreJaune pâleTrès productif, belle tenue de la plante, gousses plus groupées que Rocquencourt.
LUMINAL13 à 15 cmDroite, section pas ronde, une peu aplatiJaune assez doréRécolte échelonnée, très productive, mais  sensible aux pucerons.
VICTOR12 à 14 cmDroiteJaune assez doréProductif mais pas toujours facile à ramasser car la plante vient parfois avec la gousse !

Là encore, un standard totalement dépassé : Rocquencourt. Peu homogène, peu productive, elle a pour elle une grande précocité, rien de plus. On sort de la gamme dès que le stock est épuisé.

Incontestablement, notre préféré est Fructidor, très productif, belles gousses d’un beau jaune. Luminal et Victor sont des variétés très proches. Mais pas de coup de coeur sur ces variétés car rien n’est transcendant, à nos yeux.

*Les haricots déclivis

 
DATES CLÉS
VARIETESDATE DE SEMISDATE DE FLORAISONDATE DE CONSOMMATIONPRÉCOCITÉ
SANSOUCY03/05/201716/06/201727/06/2017De saison
PURPLE TEEPEE03/05/201716/06/201727/06/2017De saison
CROPPER TEEPEE03/05/201716/06/201727/06/2017De saison
DOMINAL03/05/201716/06/201727/06/2017De saison
MISTIK30/05/201718/07/201724/07/2017De saison
MAJESTIK30/05/201720/07/201724/07/2017De saison
 
CARACTÉRISTIQUES EXTERNES DE LA PLANTE
VARIETESCOULEUR FLEURS/TYPE DE FLORAISON PORT DE LA PLANTECOULEUR/TYPE FEUILLAGE REMARQUES
SANSOUCYBlanche/floraison très externeDéclivisVert clair / assez gaufré petites feuillesTrès beau port de plante, plante très basse et très productive
PURPLE TEEPEEViolette foncée/floraison très externeDéclivisFoncé anthocyanée / grande feuille gaufréeBelle plante anthocyanée, violette, mais quelques plantes filantes.
CROPPER TEEPEEBlanche/ floraison demi-externe à interneDéclivisVert assez clair / assez lissePeu feuillue, plante sans intérêt, tendance à ramer, très peu productif (dont un hors-type).
DOMINALViolette/floraison très externeDéclivisVert clair / assez lisseTrès beau port, très productif, variété déclivis récente et ça se voit !
MISTIKViolette foncée/floraison très externeDéclivisTrès foncé / légèrement anthocyannéTrès belle tenue de la plante.
MAJESTIKViolette/floraison moins externe que MistikDéclivisVert assez clair / assez lissePlante légèrement plus tardive que Mistik et Dominal mais de très belle tenue.
 
CARACTÉRISTIQUES DE LA GOUSSE
VARIETESLONGUEURRECTITUDECOULEUR REMARQUES
SANSOUCY10 à 12 cmLégèrement courbéeFoncéeTrès productif, récolte assez groupée.
PURPLE TEEPEE12 cmCourbéeViolette foncéeProduction moyenne très échelonnée, plus précoce et moins productif que Sansoucy.
CROPPER TEEPEE12 cmCourbéeFoncéeTrès peu productif, sans intérêt.
DOMINAL14 à 16 cmDroite fineVert moyenTrès productif et très échelonné.
MISTIK13 à 16 cmTrès droiteViolet foncéRécolte groupée et facile, bonne productivité plus précoce que Dominal.
MAJESTIK16 à 18 cmAssez droiteVert moyenRécolte échelonnée et très bonne productivité.

On se rend à nouveau compte de l’intérêt des variétés récentes, les variétés historiques « Teepee » étant clair hors du coup.

Quel régal et quelle productivité avec les deux dernières obtentions de Clause, Mistik et Majestik ! Plante compacte et sacrément chargée en gousses, on aime ! On se pose guère la question de leur introduction au catalogue 2018 !

Nous espérons que ce compte-rendu vous aura aidé dans vos choix et nous vous remercions d’avance de nous faire des commentaires, nous sommes à votre disposition !

N’hésitez pas à partager cet article !

6 commentaires Ajoutez le votre

  1. charroux dit :

    Quel boulot! quel humour! j’adore.. je reserve pour 2018 1 paquet de crockett (c’est pour mon chat 🙂 et 1 paquet de majestick..
    j’attends la suite avec impatience.

    1. Nous avons une dernière planche semée par erreur et en trop au jardin, début de récolte fin septembre, nous vous la réservons, votre chat devrait être ravi ! 😉

  2. Lisa dit :

    Je suis d’autant plus attentivement que les essais pomme de terre ont permis une culture aisée malgré la pluie. Fructidor est très régulier. Je vais retenir les haricots proposés. Ce qu’on se demande tous aussi c’est la tenue à la congélation pour l’hiver, c’est aussi pour ça qu’on en plante …

    1. Oui, je comprends que le critère de la congélation soit important.
      De notre côté, on les conserve en bocaux donc on n’a pas d’informations précises à donner mais peut être nos clients sont en mesure de nous aider.
      Amis lecteurs, éclairer-nous ! 😉

  3. Raynald Le Moing dit :

    Est-ce les conséquences d’une météo très spéciale en Bretagne cet été mais mon test de la variété crokett s’est avéré catastrophique. Que ce soit le port ramassé de la plante, d’où ramassage pénible, le temps mis à produire, l’extrème finesse des gousses et par dessus tout, « pas bons ! », les plus mauvais jamais goutés … Et toute la famille à l’unisson, à laquelle j’ai posé la question, avant de donner mon propre avis.
    Deux points positifs tout de même 😉 : longue et importante production, hélas.
    Bon, je n’ai pas tout semé donc contre expertise l’an prochain. Mais nous sommes de gros mangeurs de haricots verts et nous les aimons charnus. Castandel reste notre favori avec le « vieux » Delinel pour les nains.

    Sinon, notre expérience en ec qui concerne la congélation, c’est un « non bio » qui nous avait donné le plus de satisfaction losque nous pratiquions ce mode de conservation, c’était le ramant de chez Vilmorin, Fortex, très bon et beau haricot, non bio, hélas!
    Mes excuses pour ce message longuet et merci pour vos tests et votre travail.

    1. Bonjour,

      Vous n’avez surtout pas à vous excuser pour la longueur d’un message, bien au contraire ! 😉
      Il est intéressant de voir que les différences peuvent variées d’un jardin à l’autre et nos tests ne se veulent pas « scientifiques » mais bien représentatifs de notre terroir, de notre climat, etc. Nous ne cessons de le redire et je suis ravi d’avoir de la contradiction. C’est pour cela que l’on propose autant que possible des variétés différentes, afin de répondre au plus grand nombre.
      Par contre, n’ayant pas encore ce haricot à la gamme, puis-je vous demander où vous l’aviez acheté ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *