Concombres, vous avez dit concombres ???

Comment couvrir une structure en bambou ? Si cette question parait toute simple en apparence, elle nous a occupé l’esprit durant la morte saison jusqu’au moment où, telle une graine, l’idée a germé… Et si on y mettait des concombres originaux et surprenants ?

En 2017, au Jardin d’Essai, nous avions mis en culture un mini-concombre cocktail (le Zehneria scabra). Apercevoir de nombreux fruits accrochés dans cette plante grimpante et les cueillir au fur et à mesure des apéros d’été pour les associer aux tomates cerises fut un vrai plaisir. Partant de ce constat, nous nous sommes dit : « pourquoi ne pas utiliser ce mini-concombre et y associer d’autres variétés de concombres grimpants et originaux ? » Malin les gars, n’est-ce pas ? 🤩 Quatre variétés seront testées et leur mission sera de réussir à coloniser notre structure de bambou !

La culture est identique à nos concombres communs. Semis en godets vers la mi-avril sous abri puis repiquage en pleine terre après les dernières gelées. Le semis en godet permettra un gain en temps de culture, car ce sont des plantes sensibles au froid.

Le Zehneria Scabra  (Cucumis sativus) :

zehneria-scabraCelui-là, pour ceux qui nous suivent de longue date, vous le connaissez. Non ? Comment ça ? Vous me fendez le coeur ! 😲 On va y remédier, explications :

Ce concombre appelé « concombre à confire » mais également connu sous le nom de concombre du Mexique est une plante grimpante originale de la famille des Cucurbitacées. Elle est originaire d’Amérique centrale et notamment du Mexique (vous vous en seriez doutés !).

Cette plante produit des petits fruits comestibles de 2 à 3 cm. De couleur vert foncé, rayé de vert pâle, ils ont la taille d’une olive, l’allure d’une pastèque et la saveur d’un concombre. Les fruits se récoltent avant maturité entre juillet et octobre pour être consommer nature, à l’apéritif, ou être confit au vinaigre. Ils sont croquants à souhait et épateront vos amis !

Le Concombre des Antilles (Cucumis anguria) :

concombre-des-antilles-grimpantCette plante est originaire des zones tropicales d’Amérique mais aussi d’Inde occidentale ainsi que des Antilles, comme son nom l’indique. Il s’agit d’une plante du même genre botanique que nos concombres du jardin mais diffère dans la forme.

De nombreux petits fruits se développent, pendant au bout de longs pédoncules à la façon des kiwis. Les concombres des Antilles possèdent une peau avec des épines vertes molles non piquantes qui deviennent jaune à maturité. Il ressemble à des bogues des fruits des marronniers d’Inde, ce qui explique peut-être son surnom de « concombre marron ».concombre-des-antilles-fruits

Le fruit a une chair blanche, croquante, rafraîchissante, totalement dépourvu d’amertume, mais pas de petites graines.

Les fruits peuvent être consommés crus ou en salade, mais également confits au vinaigre, ou encore cuits à l’eau, comme une courgette.

La peau épineuse reste une difficulté pour la consommation et son goût ne nous a pas transcendé, sans parler des nombreuses graines, à oublier pour les gens sensibles aux diverticules !

 

Le Cyclanthère (Cyclanthera pedata) :

concombre-grimpant-cyclanthere

C’est une plante grimpante appartenant à la famille des Cucurbitacées.

Originaire de la cordillère des Andes, elle est beaucoup cultivée dans les régions tropicales d’Amérique latine mais s’adapte très bien dans des climats plus tempérés (15 à 28°C). Attention toutefois au début de culture, elle n’aime pas le froid du tout !

Sa vigueur est impressionnante, la plante grimpe facilement jusqu’à 3 ou 4 m de hauteur. Il est préférable de prévoir dès la plantation un tuteurage.

concombre-cyclanthere-fruitLe cyclanthère a besoin de jour court pour une mise à fruits. Vers le mois de juillet apparaissent les premiers fruits. Ils ont une forme courbée semblable à une virgule en 3D, mesurant 5 à 10 cm de long.

Vert et brillants, les fruits ont un goût qui rappelle celui du concombre. En murissant, ils deviennent creux, contenant quelques graines très plates et noires.

concombre-cyclanthere-fruitLes fruits pendent le long des tiges, ils alternent avec des vrilles et des feuilles, on dirait une guirlande. On peut aussi les consommer cuits, farcie ou à la poêle (type Wok).

Peu probable qu’il bouleverse vos habitudes alimentaires, si vous lui trouvez un intérêt culinaire formidable ou des recettes au top, nous sommes intéressés ! 😁

Le cyclanthère aurait quelques vertus médicinales : diminution de la tension artérielle, baisse du taux de cholestérol.

Le Concombre du Kenya (Cucumis metuliferus) :

concombre-du-kenyaAussi connu sous le nom de Kiwano, le Concombre du Kenya est originaire d’Afrique (Kenya bien sûr, mais aussi du Yémen). Il possède de grandes tiges rampantes que l’on peut conduire en grimpantes.

Il se cultive de la même façon que nos concombres classiques. Nous vous conseillons de le cultiver sous abri dans les régions moins clémentes afin de pouvoir aller jusqu’à la fin du cycle de maturité. La récolte s’effectue à partir de fin août, en fonction de la période de plantation et du climat.

La plante produit des fruits ovales de couleur verte de taille de 8 à 15 cm. Il devient orange à maturité.

concombre-du-kenya-fruitLe fruit  est garni d’excroissance formant de petites cornes assez piquantes.

La chair est pulpeuse, fine et d’un vert translucide avec de très nombreuses graines. Le goût sans amertume évolue au fil de sa maturité. Il peut avoir un arôme de kiwi, voire melon ou encore de banane lorsque le fruit est bien mûr.

C’est un fruit très riche en vitamines C (4 fois plus que l’orange). Il peut se conserver à température ambiante dans un endroit frais et ventilé, jusqu’en décembre. Il faut veiller à le récolter avec précaution pour ne pas abîmer le fruit avec les petites épines.

Conclusion

En conclusion, ces quatre variétés de concombres sont de très jolies plantes grimpantes qui ont colonisé avec succès notre structure en bambou… Elles se cultivent facilement en plein air, même si sous abri la récolte sera plus précoce. A réserver pour le jardinier amateur de nouveautés et des légumes amusants à cultiver. Si l’intérêt culinaire reste à prouver pour certains, nous resterons quand même sur une note positive car ces plantes originales apportent du « fun » au jardin.

Pour la saison 2019, nous avons jeté notre dévolu sur le seul concombre du Kenya qui sera introduit, le concombre Zehneria Scabra étant déjà à la gamme.

À lire aussi
mytillier Northland en début de floraison
Le myrtillier venu des terres du Nord
pois à écosser Eddy, à grains ridés
Il était une fois... un pois !
Concombres, vous avez dit concombres ???
capucine tubéreuse orange
Ce soir, on dîne andin ?
Au jardin, le soleil donne...des cacahuètes !
Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *