Des radis tout ronds, tous bons !

Comme vous le suspectez, grâce à ce titre évocateur, nous avons essayé plusieurs variétés de radis… ronds. Le but étant de sortir du radis classique demi long à bout blanc, les « french breakfast », comme les anglais aiment les appeler, comme si nous en mangions tout les matins trempés dans le café ! 🤣

La diversification se fera par la forme et la couleur, le test portera donc sur les radis ronds et de différentes couleurs. Pour cela, sept candidats sont à l’appel : les variétés Fakir, National, Raxe, Bacchus F1, Horus, Zlata et Angelus.

rang de radis, de gauche a droite : angelus, zlata, raxe, bacchus, horus, fakir et national

Radis : le mode opératoire

Pour réaliser le test, nous avons cultivé les radis dans des conditions similaires, même date de semis et culture au même endroit du potager. Les radis ont été semé à la main, un peu densément, le 21 mai dans un casier avec une terre végétale riche et fine. S’ensuit une levée rapide sept jours après, sauf pour la variété national qui a eu une levée moins homogène dans le temps. Malgré une petite attaque d’altise, vite atténuée par de violentes pluies, la culture c’est très bien déroulé. Après un gros éclaircissage le 6 juin et quelques arrosages, il était déjà temps de la récolte, le 20 juin !

L’avis de La Bonne Graine :

Zlata : variété jaune qui s’est révélée précoce et a donné des racines de gros calibre. Les radis étaient de taille hétérogène ce qui peut être un avantage pour une récolte échelonnée. Une bonne saveur de radis mais très vite piquante si l’on tarde à les récolter et si l’arrosage n’est pas régulier.

Horus : deuxième variété jaune du test, son feuillage est peu développé et sa racine est plus clair que la variété Zlata. Le radis est également plus petit en moyenne mais très homogène ce qui tend vers une récolte groupée, un peu plus tardif également. La saveur est douce et très peu ont piqué. Une variété intéressante pour le maraîcher professionnel qui récoltera en une ou deux fois mais trop proche de Zlata pour être intégré à notre gamme.

Raxe : un radis que l’on connait bien et qui ne nous déçoit jamais. Vigoureux, il était le plus précoce de l’essai, avec une racine entièrement rouge et d’un gros calibre. Le gros avantage est que, même très gros, il ne pique pas !

Rond National : le radis à bout blanc classique… mais rond. La levée a été irrégulière en s’étalant sur deux ou trois jours. Les feuilles sont petites, les racines également, ces dernières sont d’une saveur légèrement relevée, la variété semble être plus tardive que les autres testées. Un standard un peu dépassé.

Fakir : Comme la variété précédente, la racine est rouge avec l’extrémité blanche. C’est le premier a avoir levé, mais il a pris son temps pour grossir. Il est d’un calibre plus gros et sa saveur est comparable au Rond National mais il est cependant plus homogène et d’une meilleure tenue.

Angelus : un radis peu commun avec sa racine blanche, il a très bien levé et produit de belle feuille. Relativement précoce, il donne une racine au calibre variable et à la couleur étonnante. Mais ne vous fiez pas à sa couleur blanche qui peut vous faire penser qu’il soit doux, c’est un radis qui a du retour ! A découvrir à la gamme de La Bonne Graine dès maintement.

Bacchus F1 : attention au yeux ! Sa couleur est juste impressionnante, d’un rose violacé quand il est jeune, il peut passer au violet pourpre récolté plus tardivement. En plus de ses couleurs attrayantes, c’est une variété très poussante aux généreuses fanes, parfait pour une soupe. La chair est légèrement teintée et a une saveur douce qui devient puissante par la suite.

radis Raxe
variété Raxe, notre radis préféré !

Conclusion

Voilà un test rondement mené ! 🙃
Les radis sont un plaisir à cultiver, c’est une culture rapide et facile à la portée de tous les jardiniers. Une importance particulière reste à porter sur l’arrosage, et cela quelque soit la variété, car un radis qui n’a pas assez d’eau est un radis qui pique. De même, une variété qui ne donne rien dans votre potager n’est pas à mettre au rebut, elle sera peut être plus adaptée pour une autre type de terre ou une autre période de culture, comme à l’automne par exemple. Au vu des variétés disponibles, autant en profiter pour tous les essayer ! Et si vous aimez les saveurs relevées, semez des radis asiatiques, vous ne le regretterez pas !

À lire aussi
Betteraves colorées : anciennes vs hybrides, le match !
Comparatif 2019 - Les rhubarbes
Des radis tout ronds, tous bons !
Comparatif 2019 - Les fèves
comparatif tomates cerises
Comparatifs Tomates cerises et cocktails : Saison 2
Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *