Du fenouil au potager, comment faire ?

Quelque soit votre région, vous pouvez cultiver le fenouil. Cependant, il y a quelques règles à respecter, en fonction de chacune d’elles, car le fenouil redoute le froid et les dernières gelées printanières et ne raffolent pas non plus des fortes chaleurs qui ont tendance à provoquer sa montée en graines. Il sait se faire désirer, en somme !

Sa culture selon les climats :

  •  Dans le midi : vous sèmerez  directement en place dès le printemps en veillant à garder votre sol humide tout au long de la saison. Privilégiez les endroits à la mi-ombre ou protégés du plein soleil par d’autres légumes (cultures intercalaires).
  • En climat doux : le semis sera possible en pleine terre à partir d’avril sous la seule condition que le sol soit suffisamment réchauffé et que les températures nocturnes ne descendent pas trop.
    Pour germer, le fenouil a besoin d’une température d’environ 20 °C.
    Si les températures sont trop fraiches, vous pouvez utiliser un voile de forçage ou alors les semer sous tunnel (mais, là encore, attention à l’arrosage une fois que les chaleurs surviendront).
  • Pour les régions plus fraîches (Bretagne, Nord Loire…), vous pouvez semer vos graines de fenouil en godet, à l’abri du gel, entre mars et avril afin de gagner un peu de temps. Vous repiquerez ensuite vos plants de fin mai à fin juillet.

Conditions de culture :

Le fenouil est particulièrement exigeant. Il aime les sols riches, frais et ameublis.  Enlevez donc préalablement les cailloux et autres adventices qui pourraient gêner sa croissance et enrichissez la terre de compost. Même s’il se développe mieux sous la chaleur, il n’en aime pas moins, pour autant, les arrosages. Veillez ainsi, à tenir le sol frais au risque de le voir monter en graines rapidement.

En godet ou en mini-mottes : semez une graine par alvéole dans un terreau spécial semis dès le mois de mars/avril et arrosez régulièrement pour conserver une terre fraiche.

En place : choisissez un endroit ensoleillé, creusez un sillon de 5 cm et semez vos graines tous les 20 cm. Vous espacerez vos rangs d’environ 25 cm. Recouvrez de terre  fine et tassez avec le dos de votre râteau. Arrosez en pluie fine.
Le temps de germination s’élève à environ 15 jours en conservant une terre humide.

Suivi de culture :

Pour les semis en godet, une fois la terre réchauffée, vous pourrez repiquer vos plants dès qu’ils auront atteint 10 cm, de fin mai à fin juillet. Pour cela, creusez un trou de la hauteur de votre godet, placez votre plant au centre et refermez en émiettant la terre. Tassez légèrement et arrosez.

Ensuite, dès que la base des fenouils commence à s’arrondir, il vous faudra biner et butter le bulbe pour assurer un bon développement et une pomme bien blanche. Paillez votre culture et arrosez régulièrement dès que le sol s’assèche.

La récolte :
Celle-ci s’effectuera au fur et à mesure de vos besoins et interviendra 3 mois environ après le semis. Si vous souhaitez conserver des fenouils en terre à l’automne, buttez-les pour qu’ils conservent de la chaleur.

Vous l’aurez compris, la culture du fenouil demande de la rigueur sur l’arrosage, mais en soit, elle n’est pas si difficile. Partagez-nous vos expériences en nous précisant la région où vous habitez. Nous pourrons ainsi compléter plus précisément notre tuto ! Merci à vous.

 

À lire aussi
La fraise…en trois questions (pièges)
Du fenouil au potager, comment faire ?
Recette naturelle : le purin d'orties
Le céleri-rave, plaisir d’amour
L’oignon, souffre-pleureur
Retour

Un commentaire Ajoutez le votre

  1. josiane caron dit :

    merci pour les conseils de culture. cela fait plusieurs années que mes fenouils montrent en graines. je réessaierai l’année prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *